Défi de l'AVESIDEH
Vous êtes ici: Défi de l'AVESIDEH

PLAN D’ACTIONS

Contexte et justification

La création de l’Association Volontariste d'Aides aux Enfants en Situation Difficile pour l’Espoir de l’Humanité (AVESIDEH) intervient dans un contexte international difficile marqué par une crise non encore résorbée. Cette situation dans l’économie mondiale est une source de récession dans les pays les moins avancés dont l’IDH a peu progressé selon le dernier classement du PNUED.


Dans ces pays, la modicité des ressources, le taux d’analphabétisme est élevé, le retard est énorme dans la mise en place de structures sanitaires performantes, l’accès à l’énergie est très difficile par la majorité de la population; la sous-alimentation est devenue chronique dans certains de ces pays, puis les populations majoritairement jeunes, se trouvent confrontées à plusieurs pesanteurs.


Malgré le soutien de la communauté internationale à travers le système des Nations Unies, la coopération bilatérale et multilatérale, les ONG et Associations de développement, beaucoup reste à faire quand on sait que le développement d’un pays, dans cette heure de mondialisation et d’innovations technologiques est incontestablement subordonné à l’éducation, à la santé de son peuple, à la nutrition et à beaucoup d’autres agrégats sociaux autres que ces domaines précités, particulièrement liés à la jeunesse montante.


Malheureusement, c’est au niveau de cette catégorie de pays que se trouvent les pays enregistrant le plus faible taux de scolarisation, plus de 89% de la population étant analphabète et aussi le plus faible taux en matière de couverture sanitaire et le plus fort taux de populations pauvres. Il s’avère donc aujourd’hui impérieux pour ces pays de recourir une fois de plus à l’appui des bailleurs traditionnels et des structures indépendantes nationales comme internationales afin de rehausser les différents taux des indicateurs sociaux et du même coup, améliorer les conditions de vie des populations du monde.


Un monde qui se veut radieux et humain est celui qui garantit à ses enfants les mêmes chances de succès dans le respect des droits qui sont les leurs comme nous le montre l’Europe. Le progrès dans plusieurs domaines et surtout dans le secteur de la communication qui a rapproché de nos jours les peuples de l'univers et a fait du monde un village planétaire est à saluer, car d’après moi le monde connaitra la paix que lorsqu’il aura établi une bonne communication entre ses habitants. Ce constat ne suffit pas pour éradiquer la souffrance et la pauvreté qui existent malheureusement au niveau des populations vulnérables tant dans les pays développés que dans ceux en voie de développement. Les raisons en sont multiples. Les couches les plus touchées sont des enfants dont je faisais partie et des femmes comme ma mère biologique. Elles font l'objet d'injustice, de discriminations et d'abus de toutes sortes. L'idée forte que nous voulons véhiculer est de faire en sorte que, les hommes et les institutions acceptent par des actions percutantes, dans un élan d’espoir d'extirper de leur rang l'esprit de fatalisme; car le fatalisme n’est pas une solution qui réponde au mieux à nos questions quant à l’agonie de nos sociétés actuelles. Le fatalisme ne permet pas de s'engager dans la construction d'une société de plus de liberté, d’égalité et de justice qui confère à l'enfant le droit d'un développement intégral et harmonieux. C'est à cette tâche que s'attellent les volontaires qui accompagnent l’AVESIDEH dans sa mission pour faire reculer progressivement les frontières de la pauvreté et les déplacements individuels, de la misère, de l'injustice, de la corruption pour au final restituer à l'enfant et à la femme ce dont ils ont droit, toute la dimension de leur dignité et leur raison d'être. Agir ensemble pour briser les chaines de l'injustice est notre appel à l'humanité pour que la volonté politique des gouvernants s'associe à celle de la société civile, de sorte qu'à travers L’AVESIDEH, le monde apporte un peu plus d'amour, d’espoir, le vrai amour aux enfants, car les enfants sont l’avenir de ce monde. Ils ont besoin de vous dès maintenant, puisque vous aurez besoin d’eux dans un futur bien proche !


C’est donc pour tous ces défis que les membres fondateurs de l’AVESIDEH comptent apporter leur modeste contribution à travers des actions concrètes, en affirmant leur volonté et leur foi de changer les donnes dans ce monde.


Objectifs et buts

  But général

l’AVESIDEH, a pour but général, de lutter contre la corruption, de contribuer au développement en éducation à travers des actions communautaires touchant la vie sociale dans son ensemble, elle œuvre aussi bien pour l’amélioration des conditions de vie des jeunes montants dans le cadre de leur évolution physique, psychologique et mentale normale, que l’amélioration des conditions de vie des enfants et des autres laissés pour compte de la société. Renforcer le système éducatif dans le monde surtout en Afrique avec tous les outils nécessaires pour une bonne éducation progressive.


1) A moyen terme :

  • Lutter contre la pauvreté en intégrant prioritairement les nouvelles technologies de l’informatique et de l’information par l’exploitation de plusieurs centres de formations de développement en technologie ;

  • Sensibiliser les parents sur l’importance de la scolarisation de leurs enfants ;

  • Créer un climat de confiance dans un environnement sain et stimulant entre Association et les populations ;

  • Faire des requêtes au plan national et international pour la construction des centres éducatifs de l’AVESIDEH ;

  • Faire des requêtes d’appui financier et matériel au profit des élèves les plus démunis telle que l’équipement en informatique des centres éducatifs de l’AVESIDEH.

2) A long terme

  • Concevoir et mettre en exécution des programmes et projets de formation et de recyclage au profit des jeunes et des femmes pour qu’ils soient plus aptes à maîtriser leurs nouvelles activités ;

  • Sensibiliser la communauté entière sur l’importance de la formation en particulier chez les jeunes filles et garçons aussi la jeunesse dans son ensemble. Construction des centres de formation à travers le pays pour l’insertion des jeunes de moins 20 ans sans emploi.

3) Domaines d’interventions

Conformément à ses objectifs l’AVESIDEH, interviendra essentiellement dans les régions d’Afrique de l’Ouest et ceci dans tous les secteurs sensibles ou les populations sont en difficultés chroniques.


4) Moyens d’actions

Les moyens d’action de l’AVESIDEH seront constitués d’abord par l’apport financier et matériel des membres et les autres ressources propres de l’Association comme produits de prestations de service, l’électrification des pays en intervention par des énergies renouvelables (cotisations périodiques, frais d’adhésion, dons et legs etc.…) L’Association abordera ensuite les partenaires tant au plan national qu’international pour le financement partiel ou total des projets et programmes qu’elle aura à élaborer et pour les questions liées à la logistique.


Aussi l’Association est constituée de membres dotés de valeurs intellectuelles incontestables dans le domaine du développement. Néanmoins, elle sera disposée à faire appel à toute personne dont les qualités intellectuelles et morales en la matière ne font l’objet d’aucun doute.


5) Stratégies de mise en œuvre

Pour atteindre ses objectifs de l’AVESIDEH utilisera comme démarche l’approche participative.


Elle se proposera alors de :

  • Faire le plaidoyer pour une lutte contre extrême pauvreté auprès des partenaires au développement ;

  • Sensibiliser les communautés rurales intéressées sur l’importance du combat contre la pauvreté et aussi sur l’importance de l’éducation des enfants et de la formation ;

  • Organiser des séminaires de formation et de recyclage à l’endroit des personnes appelées à former les enfants et les jeunes moins de 20 ans.

6) Résultats attendus

  • Les populations en général et rurales en particulier sont sensibilisées autour des thèmes intéressant leur vie ;

  • Le cadre et les conditions de vie seront améliorés ;

  • La misère et la faim auront reculé dans les pays en intervention ;

  • Mettre fin à la mendicité des enfants dans les rues et augmenter le taux de la scolarisation pour un meilleur avenir.

  • Les pays auxquels AVESIDEH interviendra seront électrifiés en énergie renouvelable.