Soutenir un projet
Vous êtes ici: Soutenir un projet

Présentation du projet "100% REUSSITE" au Niger dans le village de Tillakaina.

Objectif: Lancement du projet "100% réussite" en mars 2016 dans une école primaire de 610 enfants dont 314 filles.

Les enfants de la rue et les enfants travailleurs vivent trop souvent dans des conditions déplorables et sont l’objet d’abus de toutes sortes. Ils souffrent de maladies diverses en raison de leurs conditions de vie déplorables. Ces conditions deviennent dramatiques quand il s’agit des jeunes filles.
Elles se font exploitées sexuellement de force ou de gré. Elles sont aussi vendues pour des travaux de ménages et sont astreints à des travaux durs au cours desquels l’esclavage et le viol sont monnaie courante Les enfants de la rue, les enfants ne devaient pas subir aucune discrimination.

Ils se sont privés des vraies joies de l’enfance et de la jeunesse. Quasiment oubliés dans les budgets nationaux, ce sont des fois des organisations de la société civile, des institutions religieuses et des personnes de bonne volonté qui subviennent à leurs besoins urgents de survie : nourriture, centre d’accueil ou d’écoute, vêtement, santé, soutien juridique, conseil sanitaire, protection contre la violence, la répression imméritée et les abus divers au nom de la loi et de l’ordre.

Pourtant, pour des milliers d’enfants à travers le monde ce temps-là n’est ou ne sera qu’un triste et sombre souvenir, qu’il leur faudra essayer d’atténuer ou effacer, en vain, une fois devenus adultes. Beaucoup d’entre eux ne fréquentent plus l’école ou ne l’avaient jamais fréquenté. Devenus adultes, ils seront analphabètes s’ils survivent à la faim, à la soif, aux travaux dangereux et mal rémunérés, à la prostitution, aux abus sexuels, aux endémies, à l’exclusion sociale, aux harassements de la police, aux tracasseries de la justice, à la prison, aux drogues destructrices et bon marché et au travail domestique transformé en esclavage. Le temps de l’enfance devrait être sacré et marqué par l’amour parental, la protection familiale, la joie des premières découvertes, de l’univers ludique, d’apprentissage et d’une vie harmonieuse en société.

Nous voulons contribuer à la promotion de l’éducation et la formation des enfants de la rue, à travers les écoles publiques et la création de centres de seconde chance pour un enseignement général de base et de formation professionnelle, assurer les prestations de base pour les enfants défavorisés : repas, habillement, état-civil, hygiène et soins, fournitures et suivi scolaire, logement si nécessaire, contribuer à lutter contre la maltraitance des enfants, lutter contre la corruption qui assaillent nos société d’aujourd’hui, veiller à la protection de l'environnement pour garantir un meilleur cadre de vie à l'enfant et à la famille. Sur le terrain, nous voulons créer et soutenir des cantines scolaires. Nous avons le souci d'aider les enfants vivant en zone rurale en Afrique à apprendre l'outil informatique (Ordinateur). Les enfants en Afrique ne savent pas en majorité manipuler l'ordinateur, et ce, jusqu'à aller à l'université. Cela nous pose beaucoup des problèmes au plan collectif. Nous leur installerons et enseignerons donc des ordinateurs dans des écoles primaires, collèges et lycées publics en zone rurale afin qu’ils puissent maîtriser l’informatique. Ensuite renforcer l'enseignement et l'acquisition des matières scientifiques.

Pour la documentation du projet contactez-nous par mail ou via le formulaire de contact.